Accueil » Découvrir le Vanuatu en 2 semaines : itinéraire

Découvrir le Vanuatu en 2 semaines : itinéraire

Vanuatu-itinéraire

Aujourd’hui je vous emmène avec moi au bout du monde. Ensemble, nous allons découvrir le Vanuatu, un joyau du pacifique. Cette minuscule partie du monde est très atypique bien que peu connue. Entre verdure, eau turquoise et volcan en activité, richesse culturelle préparez vous à l’aventure ! J’ai choisi de concentrer mes 2 semaines de voyage pour visiter 3 des 80 îles de l’archipel. Dans cet article, je vous raconte mon séjour et vous propose mon itinéraire détaillé de 15 jours d’aventure au coeur du Vanuatu.

Retrouvez aussi l’article Voyage au Vanuatu conseils et infos pratiques pour préparer votre aventure au Vanuatu.

En bonus : la fiche récap’ pour préparer votre voyage au Vanuatu.

Jour 1 : Arrivée à Port-Vila (île d’Efaté)

J’ai profité de mon séjour en Australie pour aller visiter le Vanuatu. Des vols partent tous les jours de Brisbane et Sydney pour rejoindre Port-Vila, la capitale. Comptez environ 2h30 de vol depuis Brisbane et 3h depuis Sydney.

L’atterrissage sur l’île se fait tout en douceur et les paysages sont déjà surprenants : d’un côté un eau très claire et de l’autre côté du hublot j’aperçoit une nature abondante si verte. A mon arrivée, j’ai directement cherché les transports locaux pour rejoindre mon hébergement et poser mon sac à dos.

Palmier à Port Vila au Vanuatu

Rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport

Des minibus locaux s’attrapent à la sortie de l’aéroport pour vous emmener jusqu’au centre-ville. Le prix est fixé à 150 VATU par personne quelque soit le minibus. Vous reconnaîtrez ces minibus car ils comportent tous la mention B sur la plaque d’immatriculation.

Il y a aussi des taxis qui vous attendront à la sortie de l’aéroport mais le prix ne sera pas le même. Méfiez-vous ! La majorité des locaux comprennent et parlent bien anglais. N’hésitez pas à leur expliquer en cas de besoin.

Prendre les minibus coûte moins cher que les taxis

Où se loger à Port-Vila ?

Lors de mon voyage au Vanuatu, j’ai eu l’opportunité de séjourner dans plusieurs hébergements à Port-Vila. Une amie rencontrée en Australie m’a rejoint pour partager cette aventure ensemble. En l’attendant, j’ai choisi un hôtel avec une piscine pour me reposer et profiter du soleil.

Coconuts Palms Resort

C’est le premier hôtel où j’ai séjourné. Le point positif est qu’il y a une piscine, plutôt agréable après plusieurs heures d’avion. De plus, j’avais une petite chambre privée, sans wifi avec douche sur le palier. L’hôtel est propre et était quasiment vide lorsque j’y suis allée. Autant vous dire que j’ai passé mon temps au bord de la piscine à chiller.

Cet hôtel est situé dans les hauteurs de Port-Vila, proche du centre culturel. Il suffit de marcher environ 5 minutes pour aller au centre-ville.

Prix par nuit : 36€

Voir l’hôtel Coconuts Palms Resort sur booking ici

Central inn

Lorsque mon amie m’a rejoint, nous avons partagé une chambre au Central inn. Celui-ci est situé en plein coeur du centre-ville et proche des transports en commun.

Central inn : 23€ par nuit (pour 2 personnes)

Voir l’hôtel central inn sur booking ici

Pacific Paradise

Cet hôtel est situé peu après le centre-ville de Port-Vila en direction de l’aéroport. Il faudra compter environ 20 minutes à pieds pour rejoindre le centre-ville de Port-Vila. Niveau confort, j’ai trouvé que c’était le meilleur des trois hébergements que j’ai pu tester. Certes il n’y avait pas la piscine et c’était un peu plus éloigné, mais les chambres étaient spacieuses et nous avions une salle de bain privative. Il y a également une cuisine extérieure à disposition.

Si vous cherchez à être en plein coeur du centre-ville, privilégiez un des deux autres établissements.

Pacific Paradise : 17€ par nuit (pour 2 personnes)

Voir le motel Pacific Paradise sur booking ici

Bien évidemment si vous avez un budget plus conséquent, il existe des hébergements un peu plus chers qui seront plus adaptés.

Palmiers à port vila, Vanuatu

Que faire à Port-Vila ?

Voici une idée d’activités que vous pouvez faire pour votre première journée dans la capitale du Vanuatu et ses environs.

Le grand marché de Port-Vila

Le marché couvert de Port-Vila est une véritable institution. Les femmes y sont présente jour et nuit tous les jours de la semaine. On y trouve de la cuisine locale, des fleurs et surtout des fruits et légumes, une véritable explosion de couleurs dès l’arrivée.

Le grand marché de Port Vila, capitale du Vanuatu

Le marché handicraft

Le marché du fait-main, sac tressés en raphia dans des tons de couleurs magnifiques, pirogues en bois, t-shirts, de quoi repartir avec un joli souvenir artisanal du Vanuatu. Certains artisans confectionnent sacs et objectifs devant nous. Ce marché est situé sous la halle couverte le long de la promenade du bord de mer.

Honeymoon beach

Cette jolie plage est un peu excentrée du centre-ville de Port-Vila. Pour s’y rendre il faudra emprunter un des nombreux minibus locaux qui vous demandera 150 dollars à l’aller et au retour.

Bon à savoir :  Au Vanuatu, il fait payer pour tout, même pour aller à la plage. Car en effet, ce sont des propriétés privées. L’entrée de cette plage est de 400 VATU.

À votre retour en fin de journée, allez regarder le coucher de soleil depuis la promenade du bord de mer.

Jour 2 : L’ouest de Port-Vila

Cascades de Mélé

Pour cette deuxième journée, direction les cascades de Mélé. Pour s’y rendre, il faudra faire 20 minutes en transports en commun (bus local) depuis le centre-ville de Port-Vila. Le prix du trajet en minibus est de 250 VATU. Le site est très grand et il faudra un peu marcher pour accéder aux cascades. Pour avoir la chance d’être seul sur le lieu je vous recommande de venir dans la matinée. Le site compte plusieurs bassins où l’on peut se baigner mais la grande cascade supérieure est la plus impressionnante. Le parc est bien entretenu avec un accès facile et aménagé. J’ai adoré le lieu pour son calme mais aussi pour son eau transparente et sa végétation luxuriante. Nous avons eu la chance d’être pratiquement seules ce qui à rendu le moment encore plus insolite !

Je dois reconnaître que le prix d’accès à la cascade est assez élevé, mais il permet d’entretenir le site. Comptez 2000 VATU par personne pour payer les droits d’accès aux cascades. (15,34€)

Beach Bar

Juste avant d’emprunter l’accès à la jetée pour rejoindre Hideaway Island, nous faisons un petit arrêt au Beach Bar pour manger. Une pizza et un tour en bateau plus tard, nous voilà sur Hideaway Island !

Plage du beach bar à Mélé

Parade de feu au beach bar

Un spectacle de feu est tenu tous les vendredis soir, à partir de 17h30, sur la plage du beach bar. Nous avons découvert cet événement par hasard en revenant de l’île et c’était finalement un moment très sympa ! Des locaux enflamment le bord de mer par leurs danses.

Comme je vous l’expliquais plus tôt, le beach bar est un restaurant. Il est préférable de réserver une table à l’avance si vous voulez assister au spectacle. La population est essentiellement composée de touristes. Par conséquent, le lieu est vite assaillit et plein dès la tombée de la nuit. Mais pas d’inquiétude si vous n’avez pas réservé. En effet, nous n’avions pas eu connaissance de l’évènement avant d’en faire la découverte et donc pas réservé de table. Nous avons été très bien accueillies et installées à table une table pour déguster une glace en attendant le début du spectacle.

Le spectacle est en principe gratuit, mais il est recommandé de faire une donation à la fin de la manifestation.

Parade de feu au beach bar

Hideaway Island

Hideaway Island est une petite île aménagée et accessible en bateau. La traversée est gratuite en revanche il faudra s’acquitter d’un droit d’entrée d’un montant de X VATU pour profiter de l’île.

L’activité principale et réputée de l’île c’est sa poste sous-marine. C’est le seul bureau de poste sous-marin au monde. Rendez-vous à l’accueil pour acheter une carte postale, l’écrire et ensuite vous n’avez plus qu’à enfiler votre équipement de snorkelling pour aller déposer votre carte postale dans la boîte.

J’en ai fait l’expérience et ma famille à reçu ma carte postale dans un délai de 3 semaines à Paris.

Prix de la carte postale : 400 vatus

Visite de l'île d'hideaway island au Vanuatu

Le conseil de l’aventurière :

Si vous avez un set de snorkelling avec vous, emportez le sur l’île pour éviter de devoir louer un masque et un tuba. La boite postale n’est qu’à quelques mètres de la rive mais pour mettre l’enveloppe dans la boite, c’est mieux de voir avec un masque !

Personnellement, j’ai demandé à des personnes qui avaient un set et qui sortaient de l’eau d’utiliser le leur pour éviter de payer une location et surtout car la boutique de location fermait à ce moment là.

Info drone : Il est interdit de faire voler un drone sur l’île d’Hideway Island.

Dépot de la carte postale dans la boite aux lettres sous-marine

Jour 3 : Le Blue Lagoon

Situé à environ une heure de bus de Port-Vila, le blue lagoon est une des merveilles que compte l’île d’Efaté. Difficile de ne pas tomber amoureuse de ce petit coin de paradis. Il faut savoir que le Vanuatu compte plus de 80 trous bleus, comme le blue lagoon. Ces trous bleus sont composés d’eau douce et d’eau de mer. Leur couleur est si intense qu’elle est presque indescriptible. Un mélange de bleu, de vert et une clarté incroyable.

Le petit plus : Il y a des cordes où vous pouvez vous accrocher pour sauter dans l’eau : c’est très sympa.

Se rendre au Blue Lagoon

Le conseil de l’aventurière : évitez d’y aller le vendredi car il y’a les paquebots de croisière de touriste (premièrement c’est bondé de monde, et il y a aussi possibilité que les prix soient augmenté ce jour là).

Jour 4 : l‘île de Tanna

Après avoir exploré cette première île, il est temps pour nous de partir à la découverte d’une deuxième île : Tanna. C’est l’île qui m’a attirée au Vanuatu et donné l’envie de découvrir cet archipel. C’est ici que se trouve le volcan en éruption le plus accessible au monde. Allez je vous emmène avec moi !

Vue du volcan depuis la route

Petit île, grande organisation

Direction l’aéroport

Il faut compter 20 minutes du centre-ville de Port-Vila pour rejoindre l’aéroport. Je vous recommande d’aller dans l’artère centrale de la ville car c’est là où il y a le plus de bus publics. Ceux-ci vous demanderont 200 VATU par personne pour le trajet.

Notre avion air vanuatu

Le poids autorisé par bagage est limité à 10kg. Pour cette raison, j’ai laissé une partie de mes affaires dans un sac à l’hôtel dans lequel je logeais et ce, gratuitement. La personne avec qui je voyageais avait environ 13 kilos et c’est passé sans problème. A titre d’indication, le kilo supplémentaire coûte normalement 1 euro. Si vous avez prévu de revenir à la capitale, n’hésitez pas à demander à votre hébergement si vous pouvez laisser des affaires.

A savoir : 

Ne soyez pas surpris de payer une taxe de 200 VATU lors des vols intérieurs vers d’autres îles de l’archipel.

Préparer son aventure vers l’île de Tanna

Avant d’aller à Tanna, il vaut mieux avoir organisé son séjour sur l’île. Que ce soit pour l’hébergement, les activités, la durée ou les transports, un séjour en terre tribale ne s’improvise pas. Quelques recherches et réservations au préalable seront nécessaires pour le bon déroulement du voyage. Par exemple, il faut savoir que l’eau n’est pas potable sur l’île. Il faudra en apporter ou penser à s’arrêter à un supermarché proche de l’aéroport pour en acheter.

Combien de temps passer à Tanna ?

Je vous conseille de passer 3 jours sur Tanna. Vous aurez alors le temps de monter au volcan une ou plusieurs fois, de vous imprégner de la culture locale au village d’Imayo et de flâner au marché local de Tanna.

Les principaux hébergements que vous trouverez sur l’île sont des guests house autrement dit des maisons d’hôte. C’est un type de logement chez l’habitant où l’ont vit en collectivité et partage certaines pièces communes. C’est, pour moi, un concept intéressant pour aller à la rencontre des locaux et vivre une aventure humaine.

Choisir son hébergement

L’office de tourisme d’Efaté pourra vous renseigner sur toutes les maisons d’hôtes susceptibles de vous accueillir sur l’île de Tanna. Celui-ci peut également se charger de réserver pour vous l’hébergement et certaines activités, et de vous indiquer des prix pour savoir ce qui rentre dans votre budget.

Contact de l’office du tourisme d’Efaté (Port-Vila) : Adresse : Rue Emile Mercet Street, Port Vila, Vanuatu

Jour J : déroulé de la première journée à Tanna

9HOO : départ du motel vers l’aéroport

Il faut compter environ 20 minutes pour se rendre à l’aéroport et y être 2 heures avant le départ du vol. Une fois à l’aéroport, les bagages sont pesés mais nous n’avons pas eu de supplément pour quelques kilos en trop. Les avions ont très souvent du retard ou sont annulés, mais il vaut mieux être à l’heure.

10H30 : décollage puis arrivée à Tanna

A l’arrivée, nous récupérons nos bagages sur un tapis plutôt original lorsqu’on à l’habitude des grands aéroports comme celui de Paris Charles de Gaulle.

Le tapis de l'aéroport est tout petit par rapport à celui de Roissy

A la sortie de l’aéroport, les locaux attendent les voyageurs. Sur place, pas d’office du tourisme ou de bus, chaque maison d’hôtes ou guide local vient chercher sa clientèle. Pendant l’attente, nous faisons la connaissance d’un couple de français qui séjournera à la même maison d’hôtes que nous. Une très belle rencontre puisque nous passeront tout notre séjour sur l’île ensemble.

Après une demi-heure d’attente, nous voilà en compagnie d’Eric, le fils de notre hôte. L’aventure commence ! A peine nos sacs jetés à l’arrière du pick-up, nous voilà sillonnant les routes de l’île de Tanna. La nature est verdoyante, très riche et nous avons hâte de rejoindre le pied du volcan.

Pause sur la route pour acheter de l’eau

Comme je vous le disais précédemment, l’eau n’est pas potable sur l’île de Tanna. Sur la route vers la maison, nous nous sommes arrêtés dans un petite supérette locale pour s’approvisionner en l’eau. Etant une grande gourmande, j’en ai aussitôt profité pour acheter quelques biscuits secs.

14h : arrivée à la guest house 

Après environ 2H de route en plein coeur de l’île à parcourir des panoramas somptueux, nous voilà arrivés à la Guest House qui se situe aux pieds du volcan. Sur place, nous rencontrons Fred, Nancy, et leurs enfants. Nous visitons le domaine et la cabane dans les arbres. Les hébergements ont la vue sur le volcan et nous pouvons déjà entendre les grondements du volcan. Je suis sous le charme, c’est un endroit magique ! A peine le temps de poser nos affaires que nous avons prévu une activité bien particulière !

A savoir : le transfert pour aller jusqu’à la guest house coûte 5000 VATU par personne.

Le village dans lequel se situe le cottage de Fred et Nancy

L’activité principale de l’île de Tanna : le volcan Yasur

Comme je vous le disais, nous avons très vite sympathisé avec le couple de Français et décidé de s’aventurer aux quatre coins de l’île ensemble. Nous nous sommes rapidement concertés pour la montée au volcan.

L’ascension du volcan : le YASUR

Vous l’ignorez encore surement mais je vais vous dévoiler ici la raison pour laquelle je tenais tant à voir ce volcan de mes propres yeux. Sachez que mes parents sont passionnés de volcan et qu’ils étaient entrain de fouler les cendres du Mont Yasur 10 ans plus tôt. Ils m’ont sans aucun doute transmis cette passion pour l’aventure et pour le voyage depuis mon plus jeune âge. Me voilà à mon tour au bout du monde pour relever ce nouveau défi et honnêtement, c’est une des choses les plus spectaculaires que j’ai vu de ma vie.

Organiser sa visite au volcan

Voici les informations pratiques pour préparer sa visite au volcan. Il est possible de visiter le volcan à trois moments de la journée : à l’aube (vers 4h du matin) pour assister au lever du soleil, en journée ou en fin d’après midi (vers 16h) pour voir le coucher du soleil.

Le prix de l’ascension du volcan s’élève à  9750 vatus pour la première visite. La seconde visite coûte 4500 VATU et la troisième visite est gratuite.

Vue sur le volcan depuis notre chambre au cottage

Déroulé de la visite

Peu après notre installation à la maison, Fred nous dépose en 4×4 pour que nous montions sur le volcan, peu avant le coucher du soleil. Ensuite, il faudra s’enregistrer et payer son entrée pour accéder au volcan. Avant de monter au point le plus proche du volcan, nous avons assisté à une danse par la tribu propriétaire des terres du volcan.

Selon les conditions climatique (vent, fumées), des paliers d’accès au volcan vous seront indiqué (de 1 à 5). Plusieurs guides ouvrent, ferment la marche et donnent des informations sur les conditions d’accès au site. J’ai récemment vu des photos qui me donnent l’impression que le port du casque est désormais obligatoire et que les règles de sécurité ont été renforcées.

Festivités avant de monter au volcan

Un des plus beaux moments de ma vie

Pour notre première visite, nous avons eu la chance d’avoir très peu de vent et de fumées dans notre direction, ce qui nous a permis d’accéder jusqu’au 4ème palier. Depuis ce palier, on voit très bien la lave dans le cratère. Je n’oublierai jamais ce moment qui à été de loin, le plus beau de tout mon séjour. Je reste sans mots devant ce spectacle que nous offre la nature. C’était la première fois que je voyais une éruption volcanique de mes propres yeux et nous étions qu’à seulement une centaine de mètres du cratère. Un moment qui m’a stupéfait et qui restera gravé dans ma mémoire éternellement.

Les autres jours, nous avons été bien moins chanceux et n’avons pas pu accéder à ce palier de nouveau. Si c’est votre cas, relativisez, c’est la nature qui décide.

Ce spectacle me laisse sans voix. Je n’ai jamais assisté à une éruption d’aussi proche et je dois avouer que c’est un moment que je n’oublierai jamais. Le volcan gronde, des projections s’en échappent et la couleur du ciel prends la couleur du volcan. Venir au Vanuatu juste pour ce volcan vaut vraiment la peine, c’est un phénomène incroyable à faire au moins une fois dans votre vie.

Jour 5 : Immersion en terre tribale à Tanna, Vanuatu

Programme de la journée

Premier réveil en douceur chez Nancy et Fred, sur l’île mystérieuse de Tanna. Comme vous l’aurez compris, la vie sur l’île tourne autour du volcan. Ici on vit au rythme des grondements du volcan et en immersion dans la culture traditionnelle tribale. Par conséquent, nous avons organisé notre journée de façon à monter au volcan et à visiter un village traditionnel.

Après le déjeuner nous nous sommes promenés à pieds aux alentours du domaine. Nous avons continué notre marche jusqu’au volcan pour faire cette deuxième ascension du volcan en pleine journée. En ce qui concerne la dernière visite qui est gratuite, nous avons fait le choix de garder l’ascension avec un départ 4h du matin pour le lendemain. Ces trois jours nous auront permis de faire l’ascension aux trois moments de la journée.

Bilan de l’ascension au volcan

Pour vous faire un bilan concernant ces visites, je dirai que nous avons eu beaucoup de chance le premier soir. Les conditions climatiques étaient idéales pour voir le volcan. Les autres jours, des fumées épaisses nous ont empêcher d’accéder aux paliers. Je ne regrette pas du tout d’avoir vu le volcan les trois fois. C’était une expérience incroyable de voir se volcan sous toutes ses coutures et d’observer un phénomène aussi incroyable à seulement quelques centaines de mètres du cratère.

Le village d’Imayo

Nous avons également visité le village tribal d’Imayo. Nous entrons en immersion dans un village aux cultures ancestrales, pour en apprendre plus sur la culture tribale. Beaucoup de danses, de chants, et d’explications sur les coutumes et habitudes du village pour comprendre l’histoire du Vanuatu et de ses habitants. Nous avons passé un très bon moment à la rencontre des locaux. J’ai adoré danser avec les enfants et les femmes de la tribu. Ce moment de partage te fait tout oublier à part leur sourire.

Concernant le lieu, le village offre un superbe panorama sur le volcan. On peut même entendre les grondements de là où on est. Nous avons pu découvrir un village reculé et pu nous familiariser avec les habitudes tribales du village d’Imayo. Par exemple, nous avons goûté à certaines plantes et découvert comment faire du feu. Cependant, j’ai trouvé que c’était un peu trop théâtralisé. Je suis conscience que l’on ne peut pas entrer au coeur d’une tribu et de sa culture de cette façon. Des stands de bijoux sont en place pour acheter des souvenirs avant de repartir. Pour ma part j’ai pris un bracelet mais vous pouvez aussi laisser un billet en signe de remerciement.

Découverte du village local d'Imayo, aux pieds du volca,n

Le marché de Tanna

J’ai adoré ce petit marché. Si vous le pouvez, ne le manquez pas ! Une véritable explosion de couleur devant tous ces fruits et légumes. Les présentations sont superbes et les fruits bons marché. Nous nous y sommes arrêtés avant de partir vers l’aéroport, dommage j’aurai bien ramené un kilo de bananes !

Les autres activités disponibles sur Tanna

Il existe d’autres choses à faire sur l’île de Tanna si vous en avez le temps et le budget. N’hésitez pas à prévoir les activités et à en parler à votre hôte.

  • Balades à cheval
  • Visite de la rivière
  • Sources chaudes
  • Visite de plusieurs villages

Plage en face du marché de Tanna, à Lenakel au Vanuatu

Mon avis sur la guest house 

J’ai beaucoup aimé l’environnement, l’endroit est très bien entretenu et à proximité du volcan. Fred parle le Français ce qui aide considérablement pour les échanges. Cependant, je regrette un peu notre approche avec les locaux. J’aurai aimé partager le repas et plus de temps avec Fred, Nancy et leurs enfants.

J’ai fait la rencontre d’autres personnes qui ont choisi une autre guest house et ont eu une approche différente, plus locale. Avec leur hôte, ils sont allés chasser des poulets, ont goûté au kava, tiré dans des noix de coco et bien plus encore. Cette expérience plus proche de la vie locale semble avoir été très enrichissante.

Jour 6 : Vol vers l’île d’Espiritu Santo

Cette journée est consacrée au vol de Tanna vers notre dernière île : Espiritu Santo. Nous atterrissons à LuganVille, la plus grande ville de l’île, vers 17H. Cette dernière île est d’ailleurs la plus grande de tout l’archipel. Vous pouvez prévoir au moins 5 jours pour explorer cette île qui fera le plus grand bonheur des aventuriers.

Où se loger à Luganville ?

Pour séjourner à Luganville, nous avons suivi nos compagnons de voyage rencontrés précédemment sur l’île de Tanna. Par chance, il restait un bungalow pour 2 personnes à notre arrivée. Dans un joli jardin, il y a 3 petites maisonnettes prêtes à accueillir les voyageurs pour un budget raisonnable. De plus, celui-ci est situé à quelques pas du centre-ville.

Cottage : Vire Lodge Bungalow 

Le Kava, boisson locale du Vanuatu

Au Vanuatu, vous trouverez des bars à Kava autrement appelés « nakamals » un peu partout. On les reconnaît car ils ont une petite lumière bleue allumée. Nous sommes allés dans un bar à kava pour rencontrer Zaza, une française tombée amoureuse du Vanuatu il y a quelques années, et maintenant installée sur l’île de Santo. Chaque soir, elle part à la rencontre des nouveaux arrivants sur l’île et favorise les rencontres. Ce soir là, nous avons fait la rencontre d’un deuxième couple de français sur l’île, avec qui nous aurons voyagé par la suite.

Nous en avons profité pour goûter cette boisson traditionnelle à base de plante. L’arbuste à l’origine du kava est un arbre qu’on trouve au Vanuatu. La plante contient des effets antianxolitiques et anesthésiants et est d’ailleurs une plante interdite en France. La consommation de cette boisson favoriserait les relations sociales.

Jour 7 : Million Dollar Point

Un lieu reconnu pour ses épaves sous-marine

Million Dollar Point est un spot de plongée et de snorkelling reconnu pour ses épaves sous-marine. Je vous conseille d’avoir votre équipement de snorkelling et des chaussures pour aller dans l’eau.

Je n’avais pas emmené d’équipement avec moi pendant ce voyage. Nous avons acheté du matériel dans une petite boutique asiatique car il y a très peu de magasins sur l’île. En essayant l’équipement dans l’eau, nous nous sommes très vite rendus compte que le matériel n’était pas étanche. Je ne suis donc pas en mesure de vous donner un avis sur le spot. Si vous y allez, prévoyez de nager avec des chaussures car il y a plein de bouts de verres et j’ai trouvé que c’était vraiment très dangereux.

Jour 8 : Millenium cave

Sensations fortes dans la jungle Vanuataise

On l’appelle Millenium Cave ou la grotte du millénaire. Comme son nom l’indique, cette grotte aura ouvert ses portes aux touristes en 2000. Depuis, cette activité fait le bonheur des passionnés d’aventure puisqu’il s’agit ici d’explorer la jungle Vanuataise. D’échelle en échelle entre les fougères et la nature luxuriante et sauvage, il faudra vous préparer pour une journée sportive. Nous avons arpentés au pas de course ce lieu unique qui me laisse de nombreux souvenirs. Je vous recommande d’avoir de bonnes conditions physiques pour faire cette activité. Le coin est boueux, glissant, il faudra escalader, descendre à la corde et s’attendre à marcher dans le noir dans la grotte avec de l’eau jusqu’à la taille. L’activité parfaite pour les voyageurs à la recherche de sensations fortes !

Le chemin est boueux pour aller jusqu'à la cave

Visite d'un village pour aller dans la jungle

L’aventure avec un grand A

Nous n’avons pas eu beaucoup de chance avec la météo sur l’île d’Espiritu Santo. Ce jour là, Il pleuvait beaucoup et le terrain était glissant. L’eau est montée très vite et nous n’avons pas pu aller au bout du parcours, ce que j’ai trouvé vraiment dommage. J’aimerai beaucoup le refaire par beau temps. Dans notre déception, nous avons fait de belles rencontres. Les guides étaient adorables malgré le fait qu’on décide d’arrêter à mi-parcours. Nous avons également fait connaissance avec un autre couple de français et nous étions maintenant un groupe de six pour la suite de l’aventure.

Prix Millenium Cave : 7000 vatus transport compris.

A savoir que pour y aller, nous avons empruntés des routes en mauvais état et nous étions assis à l’arrière de la benne du pick-up ! Encore une aventure.

Village traversé pour aller à la Millenium Cave

Jour 9 : le nord est de Santo

Situé au nord est de l’île, Port-Olry est un petit village francophone. Il faudra plusieurs heures de routes depuis Luganville remonter la côte. Pour cette deuxième partie du voyage, nous avons demandé à Zaza (n’hésitez pas à m’écrire pour avoir ses coordonnées), de nous organiser le transport jusqu’à ce petit havre de paradis. Paysages de carte postale, eau bleu turquoise et plages de sable fin sont au programme.

Le trou bleu de Nanda

Nous avions déjà visité un trou bleu sur l’île d’Efaté mais alors celui-ci m’a laissé sans voix. Pour rappel, un trou bleu se compose d’eau douce et d’eau de mer. L’eau transparente et d’une couleur étincelante, un doux mélange de bleu et de vert. Ce matin là nous avions le trou bleu pour nous tout seul, le bonheur. Ce trou bleu est la première étape de notre parcours vers le village de bord de mer de Port-Olry.

Le trou bleu de Nanda, paradis pour sa couleur bleu transparente

Lonnoc et Champagne Beach

Pour continuer la journée, nous avons poursuivi nos découvertes jusqu’aux plages de Lonnoc et de Champagne Beach. Eau claire, sable fin, gros coup de coeur ! Je vous laisse décider par vous même en regardant les photos.

Champagne beach une plage paradisiaque

Plage de champagne beach

Jours 10, 11, 12 : Port Olry

Dernier arrêt d’une journée qui nous en aura mis plein les yeux. Nous allons poser nos sacs à dos pour 3 jours avant de repartir prendre l’avion. Pour ces trois derniers jours la météo n’aura pas été avec nous. Il aura plus sans cesse, nous empêchant d’aller barouder et faire autant de découvertes que prévu. En revanche, pas question de rester dans nos bungalows. En effet, dès qu’une éclaircie se présente, il y a plusieurs activités très sympathiques à faire dans les environs. Nous avons par exemple découvert les fours et la fabrication de l’huile de coco, que nous utilisons au quotidien en cuisine ou beauté. Il y a également un autre trou bleu plus sauvage à découvrir, parfait pour une escapade en petit groupe.

Plage de port Olry avec du soleil

Jour 13 : trou bleu de Matevulu

Nous avons profité de notre route retour vers l’aéroport pour s’arrêter à Turtle Bay. Depuis ce resort il est possible de louer un Kayak et pagayer jusqu’au trou bleu de Matevulu. Il est possible d’avoir un kayak double ou simple. C’est assez physique quand il y a du vent, mais le trou bleu est splendide. De plus, pour une rivière, je dois dire que la couleur de l’eau est magnifique. Enfin, il est possible de sauter dans le trou bleu depuis une corde suspendue à un arbre géant. Encore un moment très agréable.

Le trou bleu de Matevulu aux couleurs incroyables

Nous avons pris des kayaks pour aller jusqu'au trou bleu

Jour 14 : Retour à Port Vila

Pour cette dernière journée, je suis retournée acheter des souvenirs dont un joli sac tressé par les dames du marché. Ensuite, nous avons filé faire une baignade au trou bleu du premier jour avant de prendre mon avion pour l’Australie.

Derniers au revoir avec toutes les belles personnes rencontrées pendant ce voyage. A peine le temps de récupérer mes affaires laissés plus tôt, qu’il faut refaire mon sac à dos pour partir à l’aéroport.

Marché de Port Vila, Vanuatu

Jour 15 : Vol vers Brisbane

Tata, au revoir !

Le Vanuatu est un archipel qui n’est pas des plus touristiques. Pour autant, ce petit coin de paradis est plein de surprise et très différent selon ses îles. Vous entendez parler plusieurs langues, verrez une nature luxuriante, des habitants souriants dans ce pays connu pour être le pays le plus heureux au monde.

Alors, l’aventure vous tente ?

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me mettre 5 étoiles et à venir suivre mes prochaines aventures sur ma page Instagram.

Aventureusement,

Aude

2 commentaires sur “Découvrir le Vanuatu en 2 semaines : itinéraire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *